Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Les primaires républicaines aux Etats-Unis: vers un Super Tuesday épique!

Posté par: Ibrahima simaga| Vendredi 02 mars, 2012 12:15  | Consulté 812 fois  |  0 Réactions  |   

 

Les primaires républicaines aux Etats-Unis : vers un Super Tuesday épique !

Traditionnellement, l’élection présidentielle américaine se déroule toujours un mardi. Mais ce vocable, Super Tuesday, désigne le mardi au cours duquel une dizaine d’Etats  dont cette année on peut citer entre autres la Californie –l’Etat le plus important compte tenu du nombre de ses délégués-, la Géorgie, le Massachusetts, l’Ohio et New York, vont faire leurs primaires. C’est donc une étape déterminante pour chaque candidat. Cette expression remonte à 1988. En effet, le 19 mars de cette année, certains Etats du Sud se regroupèrent pour organiser un bouquet de primaires simultanées à l’échelon régional. Cette initiative visait en réalité à renforcer l’importance des Etats du Sud dans le processus de sélection d’un candidat à la présidence afin d’amoindrir ainsi l’impact des caucus d’Iowa et de la primaire du New Hampshire. Mais de nos jours, le Super Tuesday, l’un des moments phares de la campagne présidentielle américaine, ne concerne pas seulement le Sud. Il couvre l’ensemble du territoire américain. Voilà en somme ce qu’il faut comprendre par ce terme.

Cette année la course vers la White House sera plus difficile du côté républicain. Cela est dû au simple fait que du côté démocrate, le candidat à sa propre succession, en l’occurrence Barack Obama, est en train de battre campagne en solo. Pour lui, ce sera « quitte ou double ». Par contre, dans le camp républicain la campagne est encore marquée par les élections primaires, passage obligé pour tout candidat en vue d’obtenir l’investiture du parti. Il y avait 9 candidats républicains au départ. Parmi eux, 5 ont déjà  jeté l’éponge.

Ainsi, dans le camp du Grand Old Party, comprenez le Parti Républicain, il reste donc quatre prétendants qui se livrent un combat fratricide et sans pitié. Il s’agit de Mitt Romney, Nick Santorum, Newt Gingrich, et last but not least Ron Paul. Pour tout observateur politique averti, on peut facilement remarquer qu’en vérité tout se joue entre les deux premiers, à savoir Mitt Romney et Nick Santorum.

Le premier, Willard Mitt Romney, âgé de 64 ans, est l’ancien gouverneur de Massachusetts et ancien candidat à l’investiture républicaine à l’élection présidentielle américaine de 2008. Son père, George W. Romney, fut gouverneur de Michigan, Etat dans lequel il est d’ailleurs né.

C’est un diplômé de la Faculté de Droit de la prestigieuse Université de Harvard. Dans son programme politique, il fait de l’économie son cheval de bataille. L’économie, c’est ce qu’il connaît le mieux. Normal pour qui sait que c’est un businessman  milliardaire. En fait, Il veut réduire les impôts pour créer des emplois. C’est la raison pour laquelle il considère Obama comme  un Tax-hunter ou un chasseur de d’impôts.

Quant aux questions sociales, en tant que conservateur modéré, Mitt  est contre l’avortement, pour la vente des armes, contre l’immigration clandestine, contre le mariage homosexuel, et il refuse de payer trop d’impôts pour financer le gouvernement et prendre ainsi en charge les pauvres et les seniors ou les personnes du troisième âge.

Il a à présent 6 victoires à son actif : New Hampshire, Floride, Maine et les deux dernières en date concernent l’Etat du Michigan -sa ville natale- et celui de l’Arizona, une ville où vivent un nombre important de mormons. Mais c’est surtout parce qu’il a bénéficié du soutien inconditionnel de son ancien mentor, John MacCain, ancien gouverneur de cet Etat. Aussi, il faut dire que ces deux Etats étaient des must-win States, c'est-à-dire des Etats dans lesquels il devrait normalement et logiquement l’emporter. A titre de rappel, lors des primaires de 2008, c’est lui qui avait gagné au Michigan devant John McCain. C’était donc sans grande surprise, même si la bataille fut rude.

Sous un autre angle, Mitt est mormon, mais il veut passer sous silence son appartenance à l’Eglise Mormone, comme du reste Obama avait occulté la question raciale durant la campagne présidentielle de 2008. Mais, s’il faut en croire Elie Wiesel, ancien Prix Nobel et survivant de l’Holocauste des juifs : « Mitt Romney est le mormon le plus célèbre aux Etats-Unis. » Ses arrières grand parents étaient des mormons polygames – je dis bien polygames – qui avaient fuit les Etats-Unis pour se refugier au Mexique à cause de l’interdiction de la polygamie par le gouvernement fédéral. D’ailleurs, il s’est marié au temple mormon du Salt Lake City, à Utah. C’est un membre actif de temple mormon de Belmont, dans le Massachusetts. Il peut donc avoir des problèmes avec l’électorat juif  qui est très puissant et qui a un contentieux religieux avec les mormons. De plus, c’est un conservateur modéré : il ne veut perdre ni la gauche, ni la droite. Et enfin, pour les démocrates, Mitt est un Bush-Bis. Ce sont là ses points faibles.

Cependant, selon un récent sondage de Washington Post-ABC News, Mitt, revigoré par ses dernières victoires, est parti pour être le front-runner ou favori  lors de ce Super Tuesday et sûrement le prochain candidat à l’investiture du parti républicain. Réussira –t-il à donner raison aux analystes politiques les plus chevronnés ? Wait and see.

Qui est Rick Santorum ? De son vrai nom Richard John Santorum, Rick est un ancien membre de la Chambre des représentants et ancien sénateur républicain de Pennsylvanie au Sénat des Etats-Unis, 53 ans, originaire de Great Falls, en Virginie. Il est diplômé en Sciences Politiques.

Rick a gagné le caucus d’Iowa le 3 janvier  -après un second décompte des voix ! - et par la suite il a enregistré un – hat trick – c'est-à-dire 3 victoires d’affilé, dans le Minnesota, le Misssouri et le Colorado. C’est justement ces victoires qui font de lui le challenger le plus sérieux de Mitt Romney.  

En tant qu’ultraconservateur il est foncièrement  à la fois pour la peine de mort, contre les mariages gays –il assimile les homosexuels à de vulgaires bigames-, contre la contraception, contre l’euthanasie et totalement contre l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG). Mais, en tant qu’ancien sénateur, donc un ancien membre du Congrès, il est accusé d’être un Washington insider, c'est-à-dire quelqu’un qui fréquente les couloirs du Congrès et de la Maison-Blanche en vue de faire du lobbying.

 Attention cependant au Bomb-thrower, pour ne pas dire le « jeteur de bombes ». Newt Gingrich, puisque de lui qu’il s’agit, ancien House Speaker ou président de la Chambre des représentants, 68 ans, originaire de McLean, en Virginie, est en embuscade et n’a pas encore dit son dernier mot. Pour l’instant, il a eu une victoire éclatante en Caroline du Sud face à ses trois adversaires. Un faux pas des deux premiers pourrait le propulser en tête de la course à l’investiture du parti républicain.

Pour ce qui est de Ronald Ernest Paul, le plus libéral des candidats républicains, membre de la Chambre des représentants, 76 ans, originaire de Surfsider, au Texas, ses chances sont minimes voire nulles car pour bon nombre d’observateurs politiques, il manque d’agressivité. Pourtant, cela se comprend aisément car Ron Paul est un partisan du libertarianisme, doctrine politique qui prône la non-agressivité. C’est pourquoi, il n’a enregistré aucune victoire à ce jour. Et en politique, les erreurs se paient cash.

 En tout état de cause, le Super Tuesday  du mardi 6 mars 2012 s’annonce déterminant pour la suite des primaires républicains d’autant plus que les enjeux sont de taille. Il y a environ 450 délégués à gagner selon le système électoral basé sur the winner-takes-it all, c'est-à-dire le vainqueur emporte tout. Les Wolofs disent  raw-gaadu. A noter enfin que le Super Tuesday sera précédé de la primaire de l’Etat de Washington, qui aura lieu ce samedi 4 mars 2012. May the best win.

 

 

 

 

 

 

 L'auteur  Ibrahima simaga
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Ibrahima simaga
Blog crée le 27/01/2012 Visité 207413 fois 38 Articles 2806 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
COURS N°3: QUAND UN SENEGALAIS RENCONTRE UN AMERICAIN
COURS N°2: COMMENT FAIRE LA CONNAISSANCE DE QUELQ\'UN EN ANGLAIS?
COURS N°1: COMMENT SALUER EN ANGLAIS?
APPRENEZ L\'ANGLAIS SUR SENEWEB.COM
L\'AMERIQUE, HILLARY ET LA MAISON-BLANCHE
Commentaires recents
Les plus populaires
Election présidentielle aux Etats-Unis: Quand la polygamie lie Barack Obama à Mitt Romey
QUELLE ECOLE POUR ACCOMPAGNER LE PLAN SENEGAL EMERGENT?
Hommage à Joseph Ndiaye de l'Île de Gorée
Barack Obama et le chiffre 4: une extraordinaire coïncidence
Les 10 pensées de Barack Obama sur l'éducation