Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

HILLARY CLINTON : ALLEZ, LES FEMMES !

Posté par: Ibrahima simaga| Mercredi 08 juin, 2016 18:06  | Consulté 353 fois  |  0 Réactions  |   

« Réfléchissez à tous les progrès que nous avons déjà accomplis (…) A partir d’aujourd’hui, il n’y aura plus rien de remarquable dans la victoire d’une femme aux élections primaires des Etats ; rien de remarquable d’avoir une femme dans une course serrée pour devenir notre porte-étendard ; rien de remarquable qu’une femme puisse être présidente des Etats-Unis. » Ces mots sont de Hillary Rodhman Clinton, alors perdante dans la course à l’investiture démocrate en 2008 face à Barack Obama. Elle prononçait ces mots avec la gorge serrée mais sa voix était pleine d’espoir et d’optimisme. Ce fut, il faut le reconnaître, un message fort lancé à la face de l’Amérique qui était encore hésitante dans l’idée de voir une femme briquer le mandat électif le plus important du pays. La victoire qu’elle vient d’obtenir aux dépends de son rival démocrate, Bernie Sanders, dans la course à l’investiture démocrate, est tout simplement historique. C’est la toute première fois, en effet, qu’une femme accédait à ce niveau de responsabilité dans la course à la Maison-Blanche. Les annales de l’histoire retiendront que Hillary Clinton est la première femme à être investie- elle le sera bientôt officiellement- comme porte-étendard de l’un des deux plus grands partis politiques des Etats-Unis, en l’occurrence le parti démocrate. Il n’est pas donné à n’importe qui d’être investi par son parti afin de briquer la magistrature suprême d’un pays comme les Etats-Unis. Il faut avouer encore une fois que ce qu’elle vient de réussir est emblématique voire phénoménale. C’est la preuve par neuf que l’échiquier politique américain s’ouvre de plus en plus aux femmes, n’en déplaise aux misogynes. Les femmes ont actuellement le vent en poupe et elles foncent contre vents et marées ! En tout cas les hommes politiques sont avertis. Hillary Clinton est certainement la face visible de l’iceberg ou tout simplement l’arbre qui cache la forêt. Pourtant, que le chemin fut long et parsemé d’embuches ! Mais, c’est tant mieux car le jeu en vaut la chandelle. Voici un bref rappel historique du combat des femmes pour se trouver une place au soleil. Suivez ma plume. En mars 1776, Abigail Adams écrivait une lettre émouvante à son mari, John Adams (2ème président des Etats-Unis), alors délégué au Congrès constitutionnel afin que ce dernier puisse plaider la cause des femmes : « Je vous prie de ne pas oublier les femmes. » En 1917, Jeannette Rankin, républicaine de Montana, fut la première femme élue -avant la lettre - à la Chambre des représentants du Congrès américain. En 1920, le 19ème amendement à la Constitution américaine octroie le droit de votes aux femmes. Une victoire éclatante contre la discrimination basée sur le sexe. En 1925, Nellie Tayloe devenait la première femme à briguer le mandat de gouverneur dans le Wyoming. En 1932, Hattie Caraway fut la première femme à être élue au Sénat pour le compte de l’Etat d’Arkansas. En 1997, Madeleine Albright devenait la première femme à devenir Secrétaire d’Etat américain sous l’Administration Clinton, c'est-à-dire la quatrième personnalité dans l’ordre protocolaire, après le Président, le Vice-président et le Président de la Chambre des représentants. Elle fut suivie par Condoleezza Rice en 2005 sous l’Administration George W. Buch et Hillary Clinton en 2009 sous l’Administration Obama. Nancy Pelosi de San Francisco fut élue présidente de la Chambre des représentants au Congrès américain en 2007, devenant ainsi la troisième personnalité politique dans l’ordre protocolaire après le Président et le Vice-président. Last but not least, en 2008 Sarah Palin devenait la première femme à être désignée par le parti républicain comme son porte-étendard à la vice-présidence. Mais l’expérience s’est soldée par un échec. En 2016, rebelote pour Hillary Clinton et cette fois-ci c’est la bonne ! Elle a réussit là où beaucoup d’analystes politiques la donnait perdante d’avance. Elle envoie ainsi une fois de plus- la répétition est pédagogique- un signal puissant aux Américains de manière générale qui n’avaient jamais imaginé qu’une femme pouvait franchir ce Rubicon. Mais, il lui reste encore un autre Rubicon à franchir pour la victoire finale. Rendez-vous le 08 novembre 2016. En 1984 Geraldine Ferraro, représentante de l’Etat de New York avait échoué dans sa campagne pour devenir la candidate du parti démocrate au poste de Vice-présidente. Mais elle tenait à laisser ce message à la postérité comme ‘’ une bouteille jetée à la mer’’ : « Il n’ya aucune porte que les femmes ne pourront ouvrir et celles-ci n’imposeront aucune limite aux accomplissements. ». Et Ellen Johnson Sirleaf, présidente du Libéria et Prix Nobel de la Paix d’enfoncer le clou : « Nous aimerions voir les Etats-Unis nous rejoindre un jour en se donnant une première femme présidente. » Et si Hillary Clinton devenait la première femme à être locataire de la Maison-Blanche… Just wait and see, traduisez : « L’avenir nous édifiera. » (Suivez-moi sur mon blog :obama4ever.seneweb.com)

 L'auteur  Ibrahima simaga
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Ibrahima simaga
Blog crée le 27/01/2012 Visité 203630 fois 38 Articles 2161 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
COURS N°3: QUAND UN SENEGALAIS RENCONTRE UN AMERICAIN
COURS N°2: COMMENT FAIRE LA CONNAISSANCE DE QUELQ\'UN EN ANGLAIS?
COURS N°1: COMMENT SALUER EN ANGLAIS?
APPRENEZ L\'ANGLAIS SUR SENEWEB.COM
L\'AMERIQUE, HILLARY ET LA MAISON-BLANCHE
Commentaires recents
Les plus populaires
Election présidentielle aux Etats-Unis: Quand la polygamie lie Barack Obama à Mitt Romey
Hommage à Joseph Ndiaye de l'Île de Gorée
Barack Obama et le chiffre 4: une extraordinaire coïncidence
QUELLE ECOLE POUR ACCOMPAGNER LE PLAN SENEGAL EMERGENT?
Les 10 pensées de Barack Obama sur l'éducation