Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Barack Obama - Mitt Romney: les 7 clés de la victoire

Posté par: Ibrahima simaga| Mardi 06 novembre, 2012 12:27  | Consulté 802 fois  |  0 Réactions  |   

 

BARACK OBAMA – MITT ROMNEY : LES 7 CLES DE LA VICTOIRE

Tout d’abord, pour dire la vérité, il serait très hasardeux de vouloir désigner un logique vainqueur pour cette élection présidentielle. Jamais la course vers la Maison-Blanche n’a été aussi serrée. Autant Obama marche vers la victoire, autant Romney le marque à la culotte. Et selon bon nombre d’observateurs avertis, les deux candidats seraient même au « neck to neck », c'est-à-dire au coude à coude ou si vous préférez « dos à dos ». Celui qui l’emportera, ne pourra le faire que « sur le fil », c'est-à-dire que ce sera une victoire « à l’arrachée ». En d’autres termes, ce que les chroniqueurs américains appellent « a landslide victory » ou une victoire de raz de marée, ne sera pas possible cette fois-ci. Mais comme le disait si bien Blaise Pascal : « Il faut parier. Si vous gagnez, vous gagnez tout ; si vous perdez, vous ne perdez rien. »

En tant qu’un simple bloggeur qui ne s’intéresse qu’aux Etats-Unis -cela n’engage que moi- je mise quand-même sur le président sortant, en l’occurrence Barack Obama. Puisque malgré le coude à coude, il faudrait bien qu’au finish quelqu’un l’emporte, voici à mon avis les 7 clés de la victoire de l’ancien sénateur de l’Illinois, pour ne pas dire Obama.

1.       Le taux de chômage est actuellement au-dessous de 8%. Fait rarissime au Pays de l’Oncle Sam. Cela constitue un baromètre non négligeable qui pourrait avoir un impact positif sur l’économie. Mieux, cela prouve, si besoin en est encore, que l’économie américaine est en train – doucement certes, mais sûrement- de renaître de ses cendres. A ce niveau, les Américains moyens qui avaient perdu leur emploi, peuvent avoir encore « l’audace d’espérer. »

2.       La politique étrangère se porte beaucoup plus mieux. La preuve ? La guerre contre l’Irak est terminée car les soldats américains ont quitté l’Irak. La contre l’Afghanistan est en passe de connaître son épilogue. De toutes les façons, sa fin est déjà programmée. Ben Laden a été éliminé. Al Qu’Aïda est affaibli ; donc la guerre contre le terrorisme est sur le point d’être vaincue. L’Amérique est devenue moins agressive et,  qui plus est, elle a de bons rapports avec ses alliés. Hillary Clinton a abattu un travail remarquable.

3.       La politique de santéMedicare- a connu un franc succès. Il faut dire qu’Obama a misé gros et il a gagné le «Jackpot ». C’est un fait que la santé coûte très cher aux Etats-Unis. Il fallait justement être quelqu’un de courageux, de la trempe de Barack Obama pour oser s’aventurer dans un tel débat. Tous ses prédécesseurs qui l’ont essayé, y ont laissé des plumes compte tenu du fait que le secteur de la santé est « géré » par des « lobbies », des groupes mafieux auxquels appartiennent les puissantes industries pharmaceutiques  et qui n’ont aucune pitié des pauvres. En osant proposer l’augmentation de la couverture sanitaire et la réduction des frais médicaux, Obama a soulagé les couches les plus vulnérables.

4.       Les Latinos ou les Chicanos –populations d’origine espagnole ou mexicaine- misent sur Obama. Tampa Bay, çà ne vous dit rien ? C’est là que le parti démocrate a organisé sa Convention. Ce n’était point un hasard. C’est le fief des Latinos. Une terre désormais acquise à la cause de Barack Obama. La population latino américaine est tellement dynamique et féconde qu’elle risque de dépasser la population blanche – les caucasiens- d’ici quelques décennies.

5.       Les femmes voteront Obama. La bonne nouvelle est que les femmes américaines préfèrent Barack Obama à Mitt Romney et Michelle Obama à Ann Romney. Sur tous les plans et à tous les coups, Obama passe quant il s’agit du vote des femmes. Il est devenu leur « chouchou » grâce à son extraordinaire charisme. Qui disait qu’ « il y’ a du Kennedy dans Obama ? » En tout cas, il n’a pas tort.

6.       Les « swing States » voteront Obama.  Un politologue américain disait à juste titre : « Le tiers des Américains est républicain ; le tiers est démocrate ; et le tiers est indécis. » Ce sont ces derniers qui détiennent indubitablement l’une des clés de cette élection. Selon le tout dernier sondage du Washington-Post/ABC News, Obama serait en avance dans les « swing States » ou Etats indécis comme l’Ohio, Colorado et la Floride où véritablement se joue l’élection présidentielle américaine.

7.       .Les grands électeurs choisiront Obama. Ce que beaucoup de gens ignorent, c’est que l’élection présidentielle américaine se passe en deux phases. La première est le vote populaire lors duquel les électeurs votent pour un candidat à travers le suffrage universel direct. La seconde est le vote du collège électoral lors duquel les « grands électeurs » choisissent –en dernier ressort- le nouveau locataire de la Maison-Blanche à travers le suffrage indirect. En termes plus terre à terre, un candidat peut gagner le vote électoral et perdre celui du collège électoral –comme ce fut le cas entre Al Gore et George Walker Bush- pour la bonne et simple raison qu’au Pays de l’Oncle Sam c’est le collège des délégués qui « tire les ficelles », pour parler comme les romanciers. Et la majorité d’entre eux – les 270 grands électeurs- voteront tous pour Obama.

Voilà donc mes 7 clés de la probable victoire de Barack Obama demain, mardi 6 novembre 2012. Ce jour-là, il sera à Chicago -la ville qui a vu naître sa défunte mère, Ann Stanley Dunham, et qui l’a adopté- pour fêter sa victoire. Mais, comme j’ai l’habitude de terminer mes articles : « just wait and see. »

 L'auteur  Ibrahima simaga
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Ibrahima simaga
Blog crée le 27/01/2012 Visité 208496 fois 38 Articles 2992 Commentaires 13 Abonnés

Posts recents
COURS N°3: QUAND UN SENEGALAIS RENCONTRE UN AMERICAIN
COURS N°2: COMMENT FAIRE LA CONNAISSANCE DE QUELQ\'UN EN ANGLAIS?
COURS N°1: COMMENT SALUER EN ANGLAIS?
APPRENEZ L\'ANGLAIS SUR SENEWEB.COM
L\'AMERIQUE, HILLARY ET LA MAISON-BLANCHE
Commentaires recents
Les plus populaires
Election présidentielle aux Etats-Unis: Quand la polygamie lie Barack Obama à Mitt Romey
QUELLE ECOLE POUR ACCOMPAGNER LE PLAN SENEGAL EMERGENT?
Hommage à Joseph Ndiaye de l'Île de Gorée
Barack Obama et le chiffre 4: une extraordinaire coïncidence
Les 10 pensées de Barack Obama sur l'éducation